L'admission et le classement des candidates et candidats

Le Service régional d'admission au collégial de Québec est mandaté par ses établissements membres pour réaliser un certain nombre d'opérations en leur nom dont le traitement des demandes d’admission.

Sur réception des demandes, le SRACQ analyse les dossiers afin de permettre aux aux équipes d'admission des cegeps de sélectionner les étudiants pour chacun des programmes disponibles à un tour donné. Ces opérations permettent de produire les listes de classement.

Les listes de classement sont utilisées afin de prioriser les candidats admissibles dans tous les programmes, mais elles permettent également d'identifier les conditions de rejet pour ceux qui sont refusés. Enfin, les listes de classement permettent de sélectionner, dans les programmes contingentés ou lorsque la demande excède le nombre de places, les candidats les plus performants selon certains critères.

Un dossier est constitué des éléments suivants :

  • le formulaire de demande d'admission;
  • les données de droit à la gratuité scolaire du MELS et l'état civil;
  • les résultats scolaires (passés et en cours) du secteur des jeunes ou du secteur des adultes;
  • les résultats collégiaux(pour l'étudiant de niveau collégial).
Classement des candidats du secondaire: Quatre étapes à réaliser
1re étape: calcul de la moyenne générale pondérée

La moyenne générale pondérée est un calcul effectué sur l'ensemble des cours de 4e et 5e secondaire des secteurs des jeunes et des adultes. Elle est pondérée par le nombre d'unités associées à chaque cours.

Le résultat de cette étape porte le nom de moyenne générale pondérée. Cette cote a un poids relatif de 40% dans le calcul de la cote secondaire attribuée à l'élève.

2e étape: bonification de tous les cours selon l'écart à la moyenne

On établit la bonification des notes de chacun des cours. Par exemple, si le résultat de français se situe au dessus de la moyenne du groupe, dans le premier rang cinquième ou son équivalent en rang centile, il reçoit alors une bonification supérieure à celui dont les résultats se situent dans le deuxième rang cinquième et ainsi de suite. Cette bonification est effectuée pour tous les cours de 4e et 5e secondaire des secteurs des jeunes et des adultes.

3e étape: pondération selon la règle propre à chaque programme

On procède au calcul de la cote préliminaire en prenant compte les 3 ou 4 cours les plus prédictifs de succès pour chaque programme.

Par exemple :

  • Pour un candidat qui a choisi le programme de Sciences de la nature, on calculera une cote préliminaire à partir des cours suivants: Physique, Chimie, Mathématique SN ou TS de 5e sec. et Français de 4 et 5e sec.
  • Pour celui qui choisi le programme en Technologie du génie civil, on calculera une cote préliminaire à partir des cours suivants : Science et environnement (ou Science et technologie de l'environnement), Mathématiques TS ou SN de 5e sec et Français de 4e et 5e sec.

Le français est toujours pris en compte, en plus des préalables de programme.

Les notes bonifiées en étape 2 (bonification de tous les cours selon l’écart à la moyenne) sont les résultats utilisés pour ce calcul.

Le résultat de cette étape porte le nom de cote préliminaire. Cette cote a un poids relatif de 60% dans le calcul de la cote secondaire attribuée au candidat.

4e étape: bonification selon le nombre d'unités réussies ou en voie de réussite

Nous accordons une bonification selon chaque tranche d'unités acquise ou en voie de l’être selon la table suivante :

Le candidat qui réussit 72 unités reçoit une bonification de 6% alors qu'un candidat qui en réussit 85 reçoit le une bonification de 13%.

Cette dernière étape produit la cote secondaire, celle qui sera utilisée pour classer les candidats en provenance du secondaire sur la liste de classement par programme par cégep.

Unités Bonification
92 unités et plus: 16% bonus
89-91 unités : 15% bonus
87-88 unités : 14% bonus
85-86 unités : 13% bonus
83-84 unités : 12% bonus
81-82 unités : 11% bonus
79-80 unités : 10% bonus
77-78 unités : 9% bonus
75-76 unités : 8% bonus
Unités Bonification
74 unités : 7% bonus
72-73 unités : 6% bonus
70-71 unités : 5% bonus
68-69 unités : 4% bonus
66-67 unités : 3% bonus
64-65 unités : 2% bonus
62-63 unités : 1% bonus
54-61 unités : neutre
Classement des candidats du collégial

Le calcul de la cote collégiale s’effectue sur les 25 derniers cours (5 dernières sessions environ) du candidat.

1re étape: bonification de tous résultats selon l'écart à la moyenne

Comme pour les notes en provenance du secondaire, nous effectuons une bonification des notes de tous les cours collégiaux selon l’écart à la moyenne du groupe. Une note de 80% jumelée à une moyenne de groupe de 75% sera bonifiée de 5 points tandis qu'un résultat 72% jumelé à une moyenne de 75% sera pénalisé de 3 points.

2e étape: pondération selon les unités et le français

Cette étape consiste à multiplier la note bonifiée (étape 1) de chacun des cours par le nombre d’unités du cours. Par exemple, un cours de Philosophie aura une bonification de 2,33, tandis qu’un cours d’Éducation physique aura une bonification de 1.

Afin d’éviter de désavantager le candidat, la bonification ne sera pas supérieure à 5, même pour un cours ayant plus de 5 unités. Aussi, puisque le cours de français est une matière prédictive de succès, nous doublons la pondération des cours de cette matière. Donc, un cours de français de 2,33 unités sera plutôt pondéré par 4,66.

3e étape : cote mixte

Afin de prendre en compte les résultats du secondaire et du collégial d’une manière flexible, nous calculons une cote mixte qui est une combinaison de la cote secondaire et collégiale. Elle varie selon le nombre de cours collégiaux qui ont été suivis à raison de 2% par cours pour un maximum de 25 cours (50%).

Par exemple 

  • Un candidat ayant suivi 6 cours au collégial aura une pondération de 12% pour sa cote collégiale et 88% pour sa cote secondaire.
  • Un candidat ayant fait 25 cours ou plus, sa cote collégiale comptera pour 50% de sa cote mixte.
Exemple d'un calcul de la cote SRACQ

1re étape : Calcul de la moyenne générale pondérée

Le SRACQ multiplie chacune des notes de 4e secondaire et de 5e secondaire par le nombre d'unités associées à ce cours.

La moyenne générale pondérée compte pour 40% du calcul de la cote secondaire après les quatre étapes.

Exemple du calcul avec 6 matières

Cours Note Unités Note pondérée
Français 4e sec.63%663% × 6 unités = 378
Français 5e sec.60%660% × 6 unités = 360
Éducation physique 5e sec.89%289% × 2 unités = 178
Sciences et techno. 4e sec.69%669% × 6 unités = 414
Éthique et culture religieuse78%278% × 2 unités = 156
Mathématiques CST 4e sec.67%467% × 4 unités = 268
Moyenne bulletin 71%
Totaux 26 1774
Moyenne générale pondérée 1774 / 26 = 68%

2e étape : Bonification de tous les cours selon l'écart à la moyenne

Chacune des notes est multipliée par un facteur selon l'écart à la moyenne (rang cinquième, rang centile ou moyenne de groupe).
Par exemple, voici les cinq strates pour la bonification selon le rang cinquième:

Rang cinquième Bonification
Rang cinquième 113%
Rang cinquième 27%
Rang cinquième 3neutre
Rang cinquième 4-6%
Rang cinquième 5-13%

Exemple de la bonification avec 6 matières

Cours Note r/5 Bonification Note bonifiée
Français 4e sec.63%5e-13%55%
Français 5e sec.60%5e-13%52%
Éducation physique 5e sec.89%2e7%95%
Sciences et techno. 4e sec.69%3eneutre69%
Éthique et culture religieuse78%4e-6%73%
Mathématiques CST 4e sec.67%5e-13%58%

3e étape : Calcul de la cote préliminaire

La cote préliminaire permet d'obtenir un indicateur spécifique à chacun des programmes car elle tient compte de certaines matières ciblées. Les préalables ministériels et le français font toujours partie de ces matières. Les notes des disciplines bonifiées à l’étape 2 sont les notes utilisées pour ce calcul.

Ainsi, pour le programme de Techniques de diététique, par exemple, on tient compte du cours de français pour 60% et du cours de Sciences de l'environnement (ou Sciences de technologie de l'environnement) pour 40%.

Cette cote préliminaire sera utilisée pour environ 60% du calcul de la cote finale après les quatre étapes.

Cours Note bonifiée Pondération Résultat
Langue d'enseignement 4 et 5(55%+52%)/2= 54 X 60%32
Sciences SE ou STE69%= 69 X 40%28
Cote préliminaire:60

4e étape : La bonification en fonction du nombre d'unités acquises ou en voie d'acquisition

Moyenne générale pondérée68
Cote préliminaire60
Exemple d’une bonification pour un candidat ayant 74 unités = bonification de 7%
Bonification60 * 1.07 = 64%
Cote finale68 X 40% + 64 X 60% = 66

La cote finale est donc la somme de la moyenne générale pondérée multipliée par 40% et de la cote préliminaire bonifiée multipliée par 60%.

Les calculs qui précèdent sont à titre indicatif seulement. Le calcul fait par nos systèmes est plus complexe et ne peut en réalité être aussi simple. Nous recommandons d'utiliser le module de prévisibilité d'admission qui permet d'effectuer ce calcul.

Nous tenons à prévenir les intervenants qu'il n'est pas souhaitable de tenter d'effectuer les calculs précédents. La complexité des opérations résumées précédemment est évidente. Les listes de classement demeurent un outil des cégeps membres du SRACQ. Des modifications annuelles peuvent entraîner de légères variations d'une année à l'autre.

Sélection

Les candidats qui effectuent une demande d'admission dans un programme non contingenté seront admis s'ils répondent aux conditions pour l'obtention du diplôme d'études secondaires et s'ils respectent les préalables exigés pour ce programme.

Par contre, pour les programmes contingentés pour lesquels le nombre de demandes excède les places disponibles, les responsables de l'admission effectuent une sélection des candidats. Cette sélection prend en compte l'excellence du dossier scolaire et peut inclure d'autres conditions particulières (tests, entrevues, audition…).

Conclusion

Retenons

  • Le candidat qui se situe au-dessus de la moyenne de groupe, rang centile ou rang cinquième, particulièrement dans les matières de 4 ou 6 unités, est avantagé.
  • Le candidat qui se situe au-dessus de la moyenne de groupe, rang centile ou rang cinquième, dans les matières préalables et le français, est encore avantagé.
  • Le candidat qui possède un grand nombre d'unités est avantagé.

C'est donc dire que le candidat qui performe au secondaire est avantagé sur les listes de classement. Plus ses résultats sont bons, plus ses chances d'être sélectionné dans un programme contingenté sont élevées.