Qu'est-ce qu'une AEC?

Les établissements d'enseignement collégial ont la possibilité de créer des programmes leur étant propres, d'une durée variable et répondant à un besoin de formation particulier. Les personnes qui terminent des études dans l'un de ces programmes obtiennent un diplôme d'établissement, que l'on appelle «attestation d'études collégiales».

Les périodes d'admission et d'inscription aux AEC varient. Une AEC peut démarrer en tout temps de l'année. La formation est offerte de jour ou de soir, à temps plein ou à temps partiel. Il faut s'informer auprès de l'établissement offrant l'attestation pour obtenir les détails.

Conditions générales d'admission pour un programme conduisant à une attestation d'études collégiales (AEC)

Article 4 du Règlement sur le régime des études collégiales (RREC)

Est admissible à un programme conduisant à une AEC :

  • la personne qui est titulaire d'un diplôme d'études secondaires (DES) ou qui possède une formation jugée suffisante par le collège;
  • et qui satisfait à l'une des conditions suivantes :
    1. elle a interrompu ses études à temps plein ou poursuivi des études postsecondaires à temps plein pendant au moins deux sessions consécutives ou une année scolaire;
    2. elle est visée par une entente conclue entre le collège et un employeur ou par un programme gouvernemental;
    3. elle a interrompu ses études à temps plein pendant une session et a poursuivi des études postsecondaires à temps plein pendant une session;
    4. elle est titulaire du diplôme d'études professionnelles.

Est admissible à un programme conduisant à une AEC :

  • la personne titulaire du diplôme d'études secondaires (DES) qui satisfait à l’une des conditions suivantes :
    1. le programme permet d'acquérir une formation technique dans un domaine pour lequel il n'existe aucun programme conduisant au diplôme d'études collégiales;
    2. le programme d’études est visé par une entente conclue entre le ministre et un ministère ou un organisme du gouvernement du Québec en matière de formation.

Est également admissible à un programme d’études conduisant à une attestation d’études collégiales désigné par le ministre, le titulaire du diplôme d’études professionnelles, dans la mesure où le programme permet d’acquérir une formation technique définie en prolongement de la formation professionnelle offerte à l’ordre d’enseignement secondaire.

De plus, pour être admissible, il faudra s'il y a lieu, satisfaire aux conditions particulières du programme ou du cours choisi, c'est-à-dire avoir réussi les cours préalables du secondaire et ou tout autre préalable ou condition d'admission exigée; à défaut de ceux-ci, une personne peut être tenue de suivre un ou quelques cours de mise à niveau. Finalement, il faut satisfaire aux conditions particulières du collège.

Qu'est-ce que la RAC?

La reconnaissance des acquis et des compétences se base sur les principes suivants :

  • une personne a droit à la reconnaissance sociale de ses acquis et de ses compétences dès lors qu’elle fournit la preuve qu’elle les possède;
  • une personne n’a pas à réapprendre ce qu’elle sait déjà ni à refaire, dans un contexte scolaire formel, des apprentissages qu’elle a déjà réalisés dans d’autres lieux, selon d’autres modalités;
  • ce qui importe dans la reconnaissance des acquis et des compétences, c’est ce qu’une personne a appris et non les lieux, les circonstances ou les méthodes d’apprentissage.

La reconnaissance des acquis et des compétences (RAC) en formation professionnelle et technique est une démarche qui permet de faire évaluer et reconnaître officiellement les compétences acquises grâce à des expériences de vie et de travail en fonction d’un programme d’études.

Au terme de la démarche, vous recevrez un document officiel (bulletin, diplôme, etc.) attestant les compétences maîtrisées, comme si vous aviez suivi la formation dans un de nos établissements.

Si certaines compétences sont à acquérir en tout ou en partie pour atteindre votre objectif, on vous proposera différents moyens adaptés aux adultes pour ce faire (par exemple des guides d’apprentissage, une formation à temps partiel dans un établissement scolaire, ou encore dans le cadre d’un compagnonnage ou d’une formation en entreprise).